Nous montrons notre visage !

Les médias, le Conseil fédéral et de nombreux hommes politiques, parlent presque exclusivement de burqas et de niqabs, dans l’espoir d’avoir un impact négatif sur le prochain vote du 7 mars 2021 sur l’interdiction de se dissimuler le visage. Bien sûr, il s’agit également du port de burqas, mais surtout de manifestants, de contestataires, des hooligans, de terroristes et de criminels qui se cachent le visage !

Lire la suite

La burqa, la Constitution et le fédéralisme

Le 7 mars prochain, les citoyens suisses seront appelés à voter sur l’initiative populaire appelant à l’inclusion dans la Constitution fédérale de l’interdiction de se dissimuler le visage dans les espaces publics, exception faite pour des raisons de santé (par exemple les masques sanitaires en cas d’épidémie), de sécurité, de conditions climatiques et de coutumes locales (carnaval, etc.).

Lire la suite

Vote sur la burqa: le Parlement n’a pas suivi le bon exemple français (et tessinois)

L’interdiction de se dissimuler le visage en public, qui sera mis en votation en Suisse le 7 mars 2021, est en petite partie seulement une mesure de sécurité mais c’est surtout un choix de civilisation nécessaire pour sauvegarder l’exigence minimale de la relation sociale et du «vivre ensemble». Cette interdiction ne porte donc pas atteinte aux Droits de l’homme, comme l’avait d’ailleurs jugé la Cour européenne des Droits de l’homme en 2014, en exprimant son avis sur la loi française contre la dissimulation du visage dans l’espace public, loi entrée en vigueur le 11 avril 2011.

Lire la suite